Vins / Comment les Côtes d’Auvergne m’ont séduite

Les Côtes d’Auvergne : goûtez-les !

Si je vous dis vins, vous pensez aussitôt châteaux bordelais et grands crus de Bourgogne, vins ensoleillés du Languedoc et rosés de Provence. Mais en France, nous avons la chance d’avoir des centaines d’appellations, de terroirs différents qui laissent grandir des vins à la personnalité bien marquée. Comme en Auvergne,où depuis quelques années les vignerons et la Coopérative Saint-Verny font renaître le potentiel viticole de la région.

Et on part de loin… En effet, si je vous sers un Côtes d’ Auvergne, je pense que 80% des gens vont me dire « euh non merci, ça va aller ». Et vous aurez tord ! Car le vin d’Auvergne n’est plus celui que vous connaissiez, ce gamay cultivé à profusion… Aujourd’hui, un Côtes d’Auvergne se savoure comme tout autre vin bien élevé. Le gamay a été dompté, le chardonnay planté et le pinot noir réimplanté. D’autres cépages comment aussi à donner des choses ultra intéressantes, notamment le syrah.

 

J’ai pu la semaine dernière participer en tant que juré au Concours départemental des vins du Puy-de-Dôme à Clermont-Ferrand, et j’y ai découvert de véritables pépites. Mais ce qui m’a les plus marqué, c’est qu’enfin les Auvergnats commencent à se réapproprier leur vignoble, à l’aimer et à le défendre. Il y a quelques chose qui se réveille au pied du puy de Dôme…

IMG_3460

IMG_3462

 

Je ne vais pas vous mentir, j’ai pris conscience de ce réveil, de cette renaissance il y a seulement deux ans. Durant un voyage de presse pour découvrir la Cave Saint-Verny, coopérative locomotive de l’appellation Côtes d’Auvergne, j’ai pu goûter des vins rouges, et des vins blancs absolument étonnants. Je suis à la base une grande fan des vins du Languedoc, j’ai vécu en Bourgogne où j’ai pu déguster de grands vins auxquels je n’accrochais pas forcément (et oui…), ma famille ne passe pas un repas sans déboucher une bonne bouteille, Côtes du Rhône du côté Papa, Corse ou Languedoc du côté Maman. Alors comme tout le monde, le vin d’Auvergne, je l’attendais au tournant… Et bien j’ai pris une claque ! Les cuvées Basalte et Concept (blanc ET rouge) m’ont mis un uppercut digne de Mike Tyson. Je ne m’attendais pas à une telle révélation : les vins d’Auvergne peuvent être bons. Et même très bons.

Ensuite, un magazine m’a confié une rubrique Vins et Vignes dans laquelle je pars à la rencontre des vignerons qui fabriquent chaque jour ce renouveau. Je rencontre désormais des gens absolument passionnants, qui produisent des vins qui méritent le détour dans leur cave, des vins précieux issus d’un terroir absolument unique : les vignes poussent sur des terres essentiellement volcaniques. L’Auvergne est le seul vignoble en France à produire du vin issu d’un tel terroir.

IMG_3758

Pierre Deshors, Yvan Bernard, Annie Charmensat, Jean-Pierre Pradier, Benoît Montel, et tant d’autres que je n’ai pas encore rencontré, façonnent le vignoble de demain. Sans oublier la Cave Saint-Verny qui joue son rôle de locomotive à merveille avec des cuvées absolument phénoménales.

Le vin d’Auvergne et l’AOC Côtes d’Auvergne ne sont qu’aux prémices de leur montée en puissance. J’en suis convaincue. Pour vous aidez à faire votre avis, je vous prépare une sélection de vins absolument incontournables pour goûter au terroir volcanique de la région. Stay tuned !

Et vous, avez-vous déjà goûté un vin d’Auvergne RECEMMENT ? 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Commentaire

  1. […] vous ai déjà expliqué ici pourquoi je suis tombée sous le charme des Côtes d’Auvergne. Pourtant j’étais comme tout le monde, cela ne m’attirait pas plus que ça au départ. […]

Un petit mot ? C'est par ici !