Vins / Ma sélection de Côtes d’Auvergne

Le meilleur des Côtes d’Auvergne

Cela m’a souvent été demandé sur Facebook et sur Instagram, alors la voilà : ma sélection de Côtes d’Auvergne pour (re)découvrir ce vignoble qui mérite d’essuyer une fois pour toute la mauvaise réputation qu’il tient.

Je vous ai déjà expliqué ici pourquoi je suis tombée sous le charme des Côtes d’Auvergne. Pourtant j’étais comme tout le monde, cela ne m’attirait pas plus que ça au départ. Et puis j’ai fait un truc dingue : j’ai goûté !

J’ai rencontré des vignerons, tous passionnés et passionnants. J’ai même flashé sur quelques cuvées et je vous révèle ici mes coups de coeur. Bien sûr, ce n’est qu’un petit aperçu de ce que l’on peut aujourd’hui déguster de meilleur pour se faire une nouvelle idée des Côtes d’Auvergne et de l’IGP Puy-de-Dôme.

ROUGE

L’incontournable Basalte de la Cave Saint-Verny

photo 11

C’est un poids lourds pour moi. Une valeur sûre. Je pense que c’est la meilleure cuvée pour se réconcilier avec les vins d’Auvergne 100% gamay. Les raisins sont issues de vieilles vignes, le vin élevé 14 mois en fût de chêne. Un nez de fruits noirs enivrant, une bouche toute en finesse avec une petite pointe de chocolat intense, voire de café noir. Pour TOUS les sceptiques, tentez l’expérience basalte, et réconciliez-vous avec le gamay d’Auvergne une bonne fois pour toutes.

Concept de la Cave Saint-Verny

photo 10

Ce n’est pas un vin AOC mais un IGP Puy de Dôme puisque 100% pinot noir (l’AOC en prévoit seulement 50% maximum dans l’assemblage avec le gamay). Elevé en barrique neuve. Je vais vous le dire tout net : ce vin peut rivaliser avec des appellation prestigieuses, je vous l’assure. A mettre sur votre table avec une bonne viande grillée (ça tombe bien, c’est bientôt la saison des BBQ !)

Vieilles vignes 100% gamay de Benoît Montel

IMG_1466

Bell découverte que cette cuvée de Benoît Montel. Au nez, les fruits rouges – cerises griottes, un peu de groseille – et les notes vanillées, légèrement boisées viennent déjà vous charmer. En bouche, des tanins soyeux, avec un caractère fruité qui ressort. Sur la longueur, on retrouve les notes de vanille. Une belle acidité et une belle fraîcheur. Un vin très agréable à boire !

BLANC

L’Annolium de Jean-Pierre Pradier

IMG_0272

J’adore le travail de Jean-Pierre Pradier, vigneron aux Martres-de-Veyre. Je trouve que c’est un très bon ambassadeur des Côtes d’Auvergne blancs. Il révèle toute l’identité du chardonnay en terre auvergnate. A tester sans tarder ! Je le bois en apéritif mais vous pouvez aussi le mettre sur un poisson grillé ou des coquillages.

Cuvée 809 de la Cave Saint-Verny

IMG_3758

Il s’est distingué lors du dernier concours départemental des vins du Puy-de-Dôme durant lequel j’étais jurée. Je mets au défi quiconque me dire que c’est un vin d’Auvergne en le goûtant… Il tire son nom du clone 809 de chardonnay, planté il y a six ans sur le vignoble auvergnat par la Cave Saint-Verny. C’est une découverte inattendue qui en surprendra plus d’un… Fraîcheur et texture sont les maîtres mots de ce vin incroyable.

ROSE

Corent de Jean-Pierre Pradier

C’est un Corent très réussi. Un nez intense aux arômes de pêche, de poire et de bonbons anglais, en bouche il révèle une belle rondeur, une fraîcheur et une minéralité révélatrice du terroir volcanique sur lequel il grandit. Je l’adore.

Le Rosé d’Annie Charmensat

Un rosé qui grandit sur le terroir de Boudes, au sud de l’appellation des Côtes d’Auvergne, du côté d’Issoire. Annie Charmensat propose un rosé 100% gamay absolument fabuleux qui a accompagné une bonne partie de mes apéritifs l’été dernier. Je l’ai fait goûter à des copines totalement séduites qui n’ont pas manqué d’aller en chercher sur place, au chai d’Annie Charmensat, à Boudes. Un nez de sauvignon, ce rosé vif et aromatique se marie parfaitement avec les charcuteries… auvergnates bien sûr.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un petit mot ? C'est par ici !