CE BESOIN D’ASSAINIR MA ROUTINE BEAUTÉ…

Aujourd’hui, nous avons toutes besoin de réfléchir à notre manière de consommer, et chercher à assainir nos routines beautés et alimentaires, qu’elles soient du matin ou du soir. J’ai toujours eu plus ou moins cette conscience qui me souffle chaque jour que chaque geste que je peux avoir à une réelle répercussion sur ce qui m’entoure de près ou de loin. Mais souvent, et je ne pense pas être la seule, la tâche paraît tellement immense, que l’on abandonne avant même d’avoir essayé.

Trouver des produits sains à mettre sur sa peau, c’était un peu être la bobo de service il y a quelques années. Avec l’explosion de la mode vegan, du cruelty free, et du mouvement “green”, les progrès en matière de beauté nous tendent les mains. Mais pour être claire, cela reste compliqué de dire bye-bye à nos produits classiques issus de marques qu’on aimait bien car présentes dans nos inconscients de femme active influencée et influençable par les magazines, les publicités ou même les blogueuses.

DSC_0554

J’ai eu deux déclics. Le premier, c’est évidemment l’arrivée de mon fils. On se rend compte à quel point chaque produit de notre salle de bain est une bombe en puissance. J’ai essayé tant bien que mal de faire la chasse aux gels douches bourrés de paraben et de substances cancérigènes cachées derrière des noms savants. J’ai privilégié les produits bio au maximum, tant dans l’assiette que dans la vie de tous les jours. Chaque jour j’essaie de m’améliorer sur ce point et d’arrêter d’aller à la facilité mercantile.

“On ne peut pas manger bio et se tartiner tous les matins de pétrole”

Le deuxième déclic, c’est en reportage que je l’ai eu. Chez les Belles de savon dont je vous parlais ici. Cette fille fabrique des savons naturels, elle maîtrise sa saponifcation à froid et ne travaille qu’avec des produits bio ou totalement naturels (et oui, on peut faire du sain sans être bio, c’est le chemin qu’emprunte de plus en plus d’éleveurs et de producteurs). Et elle a eu cette phrase : “on ne peut pas manger bio et se tartiner tous les matins de pétrole”. Cette phrase, c’était un pavé dans la mare. Je le savais depuis longtemps, tout le monde le sait, mais c’est tellement vrai ! Et on continue gentiment, tranquillement, à se beurrer la face de pétrole et de produits chimiques qui étouffent notre peau et met en danger notre santé et celle de nos familles.

routinebeaute4

1 – Un shampoing plus sain

J’avais déjà opté pour un shampoing plus sain de chez Natessance, celui à l’huile de ricin, dont je suis super contente. Certes il y a forcément mieux que celui-ci, mais je suis satisfaite du résultat sur mes cheveux. Ils sont plus doux et moins secs ! Car le problème, avec la volonté de changer ses habitudes en matière de routine beauté, c’est de trouver le bon produit adapté à notre peau ou à notre type de cheveux… C’est un long chemin à faire pour ma part, car j’ai une peau qui réagit très, très rapidement ! Je ne compte plus le nombre de produits que j’ai dû donner ou jeter car incompatibles avec ma peau… C’est du gaspillage, et ça a le don de m’énerver. Du coup, je me réfugie dans les produits classiques, et c’est le serpent qui se mord la queue…

routine beauté2

2 – Se laver avec un savon artisanal et naturel

En sortant de ce reportage, j’ai évidemment craqué pour sa gamme. Et depuis, ses produits ne quittent plus ma salle de bain. Je me lave le corps avec ses savons, qui ont la capacité de nettoyer ET d’hydrater, ce que ne fait pas le savon de Marseille par exemple. Et je nettoie le soir mon visage avec le savon des Angelots sans allergène, destiné aux enfants. Mon tonique ? Quel tonique ? Je n’utilise plus que l’eau de rose le matin pour tonifier, et l’eau de fleur d’oranger pour apaiser le soir. 

3 – Se démaquiller aves de l’huile de jojoba

Pour me démaquiller les yeux, j’utilise de l’huile de jojoba qui vient déloger le mascara après un petit massage des cils tout en douceur. J’enlève ensuite la totalité du mascara avec une serviette humidifiée à l’eau tiède ou un coton sur lequel j’ai mis un peu d’eau de fleur d’oranger.

4 – Opter pour une déodorant moins agressif

Et pour le déodorant, là aussi, il y a du boulot non ? J’ai depuis quelques semaines adopté une de mes trouvailles Birchbox : le déodorant naturel Schmidt’s à la rose et à la vanille. Il sent super bon, et en plus il est très efficace ! Et mes aisselles me disent merci : )

routinebeaute3

J’ai déjà assaini une partie de ma routine beauté, reste à trouver des crèmes de jour et de nuit qui viendront concurrencer celle de chez Estée Lauder que j’adore pour la nuit, et celle de chez Clinique pour le jour. Quant au maquillage, la route est encore longue… Dior, Chanel, Estée Lauder et Urban Decay restent mes amis… Pour l’instant.

Et vous, qu’avez-vous fait pour assainir votre routine beauté ?

Dites-le moi en commentaire juste en-dessous : )

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un petit mot ? C'est par ici !