Les petites victoires – Mes 3 conseils pour réussir

Réussir, cela peut faire peur. Mais pourquoi se censurer ? On a tous des petites victoires qui trottent dans nos têtes comme des trophées.

Des petites victoires qui nous ont fait avancer.

Des petites victoires qui nous ont fait grandir.

Des petites victoires inattendues, et d’autres travaillées, idéalisées.

Celles d’un bébé qui aligne deux petits pas pour la première fois. Comme celles d’une femme qui réussit le gâteau d’anniversaire de ses enfants ou qui arrive à faire fonctionner son four correctement (oui, oui, 7 mois plus tard je n’arrive toujours pas à dompter la bête…). Qui arrive à se dégager assez de temps pour enfin poser ses fesses devant Netflix (team #13REASONSWHY en ce moment). Qui s’offre la dernière petite robe Sézane sans se dire qu’elle mangera des coquillettes jusqu’à la fin du mois. Qui se couche le soir avec le sentiment d’être heureuse, et se lève avec le sourire, prête à attaquer une nouvelle journée du bon pied.

On dit toujours qu’il faut avoir le triomphe modeste. Mais toutes ces petites victoires nous construisent au quotidien. Comme un souvenir positif qui façonne nos actes.

Pour une maman freelance comme moi, les petites victoires se cachent dans le quotidien, dans des choses ultra-banales comme réussir à coucher mon fils avant 20h30.  Mais elles se trouvent évidemment du côté de ma vie professionnelle.

Quand on est freelance, le boulot est un combat de tous les jours. La réussite ne se construit que par votre propre volonté. Vous ne pouvez compter que sur vous-mêmes. Alors les petites victoires ont une saveur particulière…

Se donner le droit de réussir

Je vous l’ai déjà raconté sur le blog, j’ai abandonné un CDI pour me lancer dans l’aventure. Etre journaliste, par les temps qui courent, n’est pas une chose aisée avec la mutation du métier et le regard sévère qu’ont certains sur la profession, sans parler des tarifs à la baisse qui deviennent de plus en plus #WTF.

Petit à petit, j’ai construit mon réseau. Mais je vais vous dire une chose : il suffit de frapper à la bonne porte pour que d’autres s’ouvrent en cascade derrière. La magie du réseau, et la puissance de la volonté d’entreprendre. Je suis partie de rien. J’étais au chômage avec un enfant de cinq mois, isolée dans un petit village auvergnat. Quatre ans plus tard, je travaille régulièrement avec quatre magazines/journaux dont deux parisiens, mais aussi un site internet. J’ai même écrit un supplément de L’EXPRESS en juillet 2016 (ce qui était pour moi un rêve inaccessible il y a encore quelques mois).

Et dans le futur ? J’ai trois ENOOORMES projets sous le coude qui vont bien au-delà de toutes mes espérances. Et j’en rajouterai même un supplémentaire très personnel qui n’a jamais été aussi concret et qui j’espère finira par voir le jour. #fingerscrossed

Si j’en suis arrivée là, c’est que j’ai agi. Je vous donne trois petits conseils pour espérer provoquer ces victoires qui transforment votre vie.


Mes 3 conseils


1 – Oser rêver, oser agir

Ce sont deux choses différentes. Mais elles sont essentielles. Avant l’action, il y a le rêve. Ne  vous empêchez pas de rêver ! Osez rêver grand ! Visualisez vos souhaits les plus chers. Avant de vous coucher ou au lever par exemple, ou même en voiture (je suis une spécialiste). Quand vous les avez bien identifiés, notez-les. Et vous pouvez même pousser jusqu’à vous donner une deadline, et quantifier ce rêve.

Exemple : Je rêve de voyager aux Etats-Unis, et faire un road-trip en Californie, avant 35 ans. Coût : 3000 euros. (Je dis n’importe quoi, je n’ai pas budgeté un tel voyage même s’il fait partie de mes rêves, je l’avoue ^^)

Ensuite, il faut agir. Se renseigner. Et établir une liste d’objectifs qui vous permettront d’atteindre ce rêve.

J’observe souvent cela autour de moi. Les gens rêvent de changer, mais ils n’osent pas vraiment y croire et n’agissent pas pour réaliser leurs souhaits. La clé, elle se trouve pourtant dans cet état d’esprit de construction. A vous de monter chaque mur de votre rêve et de lui fabriquer une jolie devanture, et une toiture qui tienne le choc pour ne pas déchanter. On doit établir un plan d’attaque. Et travailler dessus chaque jour (Hellooooo le joli petit carnet HEMA !)

2 – Lire et s’inspirer

La panne d’inspiration est l’une des pires choses pour moi. Sans inspiration, je suis comme une coquille vide. Sans inspiration je n’avance pas. J’erre comme une âme en peine !

Alors, j’essaie de trouver l’inspiration partout. Sur le net, avec les blogs notamment, mais aussi sur Instagram, Pinterest… Je me fais le plaisir de plonger dans la presse féminine. En matière d’écriture et de style, j’adore Vanity Faire, pour les trucs plus filles j’aime toujours le Elle, mais aussi Grazia, Glamour…  Sans oublier évidemment As You Like et Paulette que j’adore.

Mais c’est surtout à la FNAC qu’il faut éviter de me lâcher… Je peux réussir à repartir avec 3 ou 4 bouquins sous le coude arrachés au rayon Développement personnel, Santé, et parfois Cuisine. #achatcompulsifbonjour

Mes dernières lectures ultra-inspirantes : Morning Miracle, Zéro Déchet, Quand et Je suis Happy. Avec une mention spéciale au Morning Miracle qui, même si je n’arrive toujours pas à me lever à 6 heures du matin, m’a énormément apporté avec une méthodologie intéressante.

Pour m’inspirer, j’aime aussi beaucoup écouter des podcasts, comme ceux de La Poudre sur Nouvelles écoutes.

3 – Croire en soi

C’est le truc le plus dur. En tout cas pour moi. Mais à force de se répéter des choses positives et se dire que tu dois prendre confiance pour réussir, tu finis par déclencher des automatismes inattendus. Un réflexe un peu pavlovien qui m’hallucine car je pars vraiment de loin…

Chaque soir, je me répète que je suis capable d’atteindre mes rêves. Que je mérite. Que je ne suis pas là par hasard… Que oui, je peux réussir !

Petit à petit, l’esprit muscle cette idée et cette confiance. Prenez-ça comme un exercice, et vous verrez forcément des résultats : )

Ma prochaine victoire ? Poster ce post ! J’écris énormément mais je poste rarement… (#confession)

Et vous, quelle petite victoire vous a fait le plus grand bien ?

Quelle est la prochaine petite victoire que vous aimeriez atteindre ?

Dites-moi tout en commentaire, et on papote !

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un petit mot ? C'est par ici !