A quoi sert mon blog ?

à quoi sert un blog ?

Me revoilà sur le blog… Ce soir, j’ai pris le temps. Le temps de discuter une demi-heure au téléphone avec une amie. Le temps de flâner sur mes blogs préférés. Le temps de prendre une loooooongue douche en écoutant des sons de Noël sur Spotify. Le temps d’ouvrir mon ordinateur, et enfin me reconnecter à ce blog. Ca ne l’aura échappé à personne, il dort gentiment depuis quelques mois. Je le laissais tranquille. En sommeil comme on dit. Je n’avais plus envie, plus la foi. En fait, je n’y croyais plus. Y a-t-il vraiment quelqu’un de l’autre côté de l’écran qui lit ces lignes ? Ou juste un « lecteur » qui passe par curiosité, qui scrolle dans le vide et passe à autre chose sans s’attarder sur les mots. Car c’est bien ce qui me caractérise, les mots. Tout le monde vous le dira dans mon entourage, les mots, c’est mon truc à moi.

En écoutant ces musiques de Noël pleines d’énergies positives, de partage avec sa famille, de chaleur humaine malgré le froid, de joie, d’étoiles dans les yeux, j’ai eu envie d’écrire ici. Ecrire, je le fais tous les jours pour mon boulot. Mais j’avais perdu cette fenêtre de tir qu’incarne le blog. Et pourtant, quelle liberté et quel plaisir de laisser courir les doigts sur le clavier sans avoir à retranscrire une interview, dresser un portrait de quelqu’un, ou croquer un reportage. Juste laisser s’échapper les idées. Pour réactiver une envie, ou quoi que ce soit d’ailleurs, quoi de mieux que de mettre les choses à plat, et de se poser la vraie question : à quoi me sert mon blog ?

Et sur ce post, j’en profite pour vous partager mon nouveau mur d’inspiration qui trône autour de mon espace de travail…

à quoi sert un blog ?

1 – Me faire connaître

Ce blog, je lui dois finalement beaucoup. C’est par ici que sont passés trois opportunités professionnelles. Deux ont abouti. Une a malheureusement avorté. Je ne suis pas la Noholita du journalisme, ni la Youmakefashion auvergnate, je ne suis ni photogénique, ni une pro de la photo d’ailleurs, et je n’ai pas de petit copain qui se balade dans le domaine. J’ai simplement ouvert ce blog pour partager. Et écrire. Le hasard a fait que certains m’ont repéré grâce à ça. Alors pourquoi ne pas continuer ce blog ? Peut-être qu’un jour, l’opportunité de ma vie passera par ici.

2 – Assouvir ce besoin d’écrire

Je vous avais écrit cet article l’an dernier, dans lequel je vantais cette importance d’écrire. Comme une thérapie. Une manière de faire sortir ce qui va, et ce qui ne va pas. Et parfois passer un coup de balai sur ses idées qui vont directement se ranger dans les bonnes cases avec le bon élan créatif. Certains dessinent, d’autres tatouent, font trois heures de sport par jour, jouent à la PS4. Moi, j’écris. Pour mon travail de journaliste, certes, mais j’écris énormément de billets d’humeur qui restent bien rangés dans mon ordinateur (à tord, peut-être), et j’écris aussi quelques histoires, dont un roman qui j’espère pourra un jour sortir de chez moi et de la table de chevet de mes copines 🙂

3 – Sortir de ma zone de confort

Je pourrais me contenter d’écrire mes textes pour les magazines, journaux et entreprises pour lesquels je travaille. Mettre toute ma créativité là-dedans. Mais ça ne me suffit pas ! J’aime me fixer des challenges personnels. Et ce blog en est un. Clairement. Alors je m’oblige à sortir de ma zone de confort pour finalement préféré venir écrire ici plutôt que de regarder le dernier épisode de Riverdale sur Netflix (que j’ai très très hâte de voir évidemment !) Cela m’a aussi permis d’améliorer ma photo, même si le gros point noir reste le fait d’être moi-même sur les clichés. J’ai un gros problème avec ça ! D’où le peu d’images où je figure 🙂

4 – Apporter de l’inspiration

J’ai parfois des retours positifs inattendus sur ce blog, même si celui-ci dort paisiblement depuis plusieurs mois. Mon parcours de journaliste, de freelance, mes recettes, mes balades, mes voyages ont inspiré de VRAIS gens et ça, je crois que c’est l’une des plus belles raisons de tenir un blog : avoir un retour, échanger sur telle ou telle question, recette, expérience…

Dernière chose, et pas des moindres, je ne me sens absolument pas « blogueuse ». Je suis journaliste avant tout. C’est pourquoi j’ai énormément de mal à me rendre aux rendez-vous de blogueurs. Je ne me sens pas à ma place. Je suis beaucoup plus à l’aise avec mon petit calepin, mon stylo et mes questions. Je suis assez admirative de ces toutes ces nanas qui réussissent à en vivre. Je trouve que certaines proposent réellement une ligne éditoriale sympa et produisent du contenu de qualité. Mais cela reste du blogging et non pas du journalisme. Ma carte de presse me rappelle toujours cette différence. Mon métier me permet de m’exprimer d’une certaine manière, de vivre des expériences extraordinaires. Mon blog, lui, serait plutôt ce petit plaid dans lequel j’aime me glisser pour cocooner mes petites mains qui tapent sur le clavier et mes idées. Un espace de création. Libre. Sans limite. Voilà à quoi me sert mon blog.

MA LECTURE DU MOMENT : Une question d’équilibre de Mathilde Lacombe, fondatrice de Birchbox.

MON MANTRA DU JOUR : « L’esprit est comme un parachute, il ne fonctionne pas s’il n’est pas ouvert », Franck Zappa / musicien américain (lu dans FLOW magazine)

MA MUSIQUE DU MOMENT : The Rolling Stones – I can’t get no (Satisfaction)

à quoi sert un blog ?

à quoi sert un blog ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

  1. Parce qu' »exister, c’est oser se jeter dans le monde », cette fenêtre 2.0 est celle que tu as ouverte voilà quelques années pour te jeter justement dans le monde. Y jeter tes états d’âme, tes attentes, tes coups de coeur/blues et surtout tes mots. Il était vital de garder cette fenêtre grande ouverte, véritable aération de ton esprit. Welcome back 😉 Bisous

    1. Oh merci beaucoup pour ton commentaire ! 😉

Un petit mot ? C'est par ici !