Aller le contenu

Ecriture : Rituels d’automne

J’aime tenir mes rituels d’écriture. Pour moi, ils me permettent d’aller plus loin, de prendre le temps de regarder ce que l’on a à l’intérieur, et sont une véritable source d’inspiration pour réaliser nos objectifs les plus fous. Et cet automne, j’ai envie de vous proposer quelque chose de nouveau : des exercices d’écriture.

On se raccroche toutes et tous à des croyances. Qu’elles soient dictées par la société, religieuses, plantées en nous depuis l’enfance, spirituelles, familiales, claniques, construites sur notre propre histoire. Et s’il y a bien une chose que j’ai apprise ces dernières années de remise en question et de reconstruction, c’est qu’on ne peut pas s’épanouir sur un terrain miné. Pour grandir, il faut des bases saines, des racines solides. Parfois, il faut savoir laisser partir quelques croyances enracinées à tort au plus profond de nous. Ces croyances nous empêchent souvent d’avancer réellement, et nous font penser que telle ou telle chose est simplement impossible. Je trouve que l’automne incarne la saison idéale pour laisser partir ce qu’on ne veut plus justement, faire le ménage en quelques sortes, avant de structurer nos intentions qui dessineront les contours de l’année future qui se rapproche à grands pas.

via GIPHY

L’automne, c’est cette phase de l’année où on reprend possession de nos intérieurs, qu’ils soient matériels avec nos maisons transformées en véritables cocons, ou qu’ils soient en nous, avec ce désir d’introspection. Aller voir à l’intérieur ce que l’on est vraiment aujourd’hui en 2019, mais aussi prendre conscience du chemin que l’on a déjà parcouru.

J’aime m’inspirer des saisons en général pour vivre, écrire, mettre en perspectives. Et pour moi, les rituels d’automne sont ceux de la transition.

Les feuilles changent de couleur, réchauffent le paysage avec leurs jaunes, leurs oranges et leurs rouges. Elles montrent que la vie n’est qu’une question de cycles, mais réchauffent l’atmosphère avec leurs couleurs chaudes. Une image que j’aime regarder en allant me balader en forêt, à pied ou sur les routes. C’est la saison qui capte les sens de l’enfance. Ces moments où l’on était emmitouflé dans nos écharpes et nos bonnets, en allant se promener dans les sous-bois, cueillant les champignons, les brindilles, la mousse et les jolies feuilles mortes. Ces odeurs de terre, de bois mouillé. Et puis rentrer, les pieds mouillés, le nez tout froid, et se régaler d’une poêlée de cèpes ou de girolles préparés en persillade J’aime profondément ces souvenirs.

Alors pour toi, j’ai quelques exercices d’écriture à te souffler pour prendre conscience de cette transformation. Mais surtout pour la vivre pleinement.


Exercice n°1

Raconter son ode à l’automne

De la manière la plus libre possible, prends un stylo et un carnet, ou même ton clavier, et écris.

Ecris tes souvenirs d’automne.

Ecris ce pourquoi l’automne t’a marqué durant ton enfance. Raconte un souvenir de cueillette, de balade, d’expérience.

Explore les détails avec tes yeux d’enfant.

Ressens. Explore.

Parle du goût que t’évoque cette saison, de l’odeur qui te revient, des couleurs et des matières que tu as pu voir et toucher.

Cet exercice d’écriture doit être dicté par la liberté de ton. Laisse parler tes souvenirs sans les juger. Sans juger ton style d’écriture non plus. Laisse aller les mots sous tes doigts.

Et nomme ton texte Ode à l’automne. Il faut qu’il soit positif, et même emprunt de nostalgie, ce n’est pas grave. La mélancolie n’est pas un vilain défaut. Il paraît même qu’elle fait office de source intarissable pour l’inspiration des plus grands créatifs et des plus grands artistes.

Cet exercice d’ode à l’automne permet de voir le positif dans ce que l’on pourrait vivre comme négatif avec cette saison où l’atmosphère se refroidit, où les arbres se dégarnissent, où le temps des vacances est loin… C’est un vrai exercice d’écriture positive.

Et surtout, quand tu as fini, n’hésite pas à m’envoyer ta création. Je serais ravie de la lire 🙂  : mathildejarlier@gmail.com

Tu peux aussi partager ton histoire en story sur Instagram avec des hashtags comme #ecriturepositive ou #writeyourlife, en me taguant au passage : @mathildejarlier


Exercice n°2

Les Feuilles Mortes

Le deuxième exercice reste dans l’introspection, mais permet d’identifier ce que l’on ne veut plus. Ce que l’on ne veut plus dans notre vie. Il permet de laisser tomber les croyances limitantes, de les identifier, de les regarder en face, et de les matérialiser sous nos yeux.

Sur une page blanche, prenez le temps de dessiner des feuilles mortes, de la forme que vous voulez, une dizaine par exemple. Ou apprêtez-vous à faire cet exercice sous forme de liste toute simple.

Il s’agit ensuite d’entamer une phase de réflexion.

  • Qu’est-ce qui te paralyse dans la vie et t’empêche d’avancer ?
  • Quelles sont les choses dont tu ne veux plus ?
  • Quelles sont ces peurs particulières qui t’enchaînent ?
  • Veux-tu laisser derrière toi ce manque de confiance en toi ?
  • Quelles sont tes croyances limitantes et infondées  ?
  • Veux-tu arrêter de fumer ? De trop dépenser ? De douter de ton partenaire ? Laisser enfin une mauvaise habitude qui te gâche la vie ? 

Prenez le temps d’identifier ce qui vous bloque et vous apporte du mal-être.

Savoir ce que l’on ne veut plus permet d’y voir plus clair pour déterminer ensuite ce que l’on veut vraiment. 

Pour chaque croyance, chaque chose dont vous ne voulez plus, nommez-la sur une des feuilles dessinées sur votre page blanche.

Pense à ce que tu veux vraiment laisser tomber. Car ça n’en vaut pas la peine. Ce que tu veux profondément transformer pour t’améliorer.

Cet exercice peut être nettement moins sympa à faire que le premier, vous obligeant à aller gratter des choses peut-être désagréable, mais, il permet de prendre conscience de ce que l’on veut évacuer de notre vie.

Je pense que d’identifier les problèmes, c’est déjà faire un pas vers une meilleure version de soi.

via GIPHY

Je vous encourage à partager vos créations sur Instagram cette fois-ci, en mettant le hashtag en story #writeyourlife et #ecriturepositive, ou en me taguant @mathildejarlier 😉

exercices d'écriture Mathilde Jarlier

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soyez le premier à commenter

Un petit mot ? C'est par ici !