Aller le contenu

Je m’installe au Pays Basque

S’installer au Pays Basque était un rêve. C’est aujourd’hui ma réalité. A mi-temps, puisque je reste la moitié du temps en Auvergne pour être près de ma famille. J’ai toujours eu une connexion avec cette terre du sud-ouest. Elle me fascinait quand je faisais mes études à Toulouse, m’a séduite pendant des vacances camping-copines (les surfeurs y étaient aussi pour beaucoup, il faut bien l’avouer à 25 ans), et m’a convaincue quand j’y suis retournée avec mon amoureux en 2018. Le Pays Basque fait partie de ces lieux qui animent quelque chose à l’intérieur. Qui bousculent, qui allument la lumière des rêves et des projets un peu fou. Alors j’avais posé cette intention, celle de revenir, et de pourquoi pas m’installer ici. “Une maison avec terrasse et vue sur la mer”. Et trois ans plus tard, nous y sommes. J’habite à Hendaye, et ma terrasse ouvre sur l’océan derrière les maisons basques. Magique non ? Et aujourd’hui, j’avais envie de célébrer tout cela ici, sur le blog. J’avais déjà écrit un article sur l’importance de célébrer les petits victoires. Les mettre noir sur blanc donnent de l’élan vers l’avenir. OSPATU. C’est comme cela qu’on traduit le verbe célébrer en basque.

Les similitudes avec la Corse

Le Pays Basque a cette force que je retrouve en Corse, ou même dans le Cantal. Celle d’une terre puissante qui a su garder ses traditions ancestrales, ses maisons, ses animaux, son authenticité. Partout l’harmonie est là, cet honneur intact des pierres, des hommes, des produits. Et cette notion de respect intransigeant. Les montagnes qui rencontrent la mer, cette poésie visuelle et charnelle qui me touche tant en Corse, je la retrouve ici. Sans parler de cette langue, cette identité forte, ancrées. Et non négociables.

La découverte de la gastronomie basque

La gastronomie basque, j’y reviendrai certainement, je pourrais écrire un livre entier là-dessus ! C’est une découverte constante ! Le patrimoine ici est si intense, si riche, que c’est impossible d’en faire le tour. Les jambons, les fromages, les plats traditionnels autour des poissons ou des viandes, le piment d’Espelette… Je prends le temps de célébrer chaque rencontre culinaire et gustative. Avec déjà un coup de coeur sur les chocolats de Bayonne, signés Monsieur Txokola et la Maison Puyodebat, sans oublier les gâteaux basques de la maison Pariès. Et il reste des mondes entiers à explorer. Comme celui du vin d’Irouleguy. En attendant, j’ai du mal à faire l’impasse sur mes déjeuners au Coffee Muxu, à Bayonne (muxu veut dire bisou en basque !). Ce coffeeshop basque sert exclusivement des produits basques à sa carte en mode coffeeshop à la new-yorkaise, à base d’oeufs bénédictes, burgers et pancakes. J’adore !

Un pied dans le pays basque espagnol

Hendaye est située à la frontière avec l’Espagne. Il suffit de franchir le pont qui enjambe la Bidassoa et nous voilà en Espagne. Et partageant ma vie avec un Espagnol qui a vécu 7 ans à San Sebastian, qui y travaille encore aujourd’hui, et qui a grandi en Cantabria juste à côté, je ne peux qu’avoir mes yeux et mon coeur tournés vers cette partie du Pays Basque. Qui est bien plus qu’une région, croyez-moi !

J’adore prendre le bateau dans le port d’Hendaye pour arriver de l’autre côté à Hondarribia. Pour prendre des pintxos (Ne parlez JAMAIS de tapas au pays basque ! Vous mangez des pintxos ici !) avec une caña con limon (un de mi avec du soda au citron). Ou prendre le petit déjeuner au Ogi Berri.

Mais là où je me régale le plus, c’est dans les bars à pintxos de San Sebastian. C’est une véritable célébration de la gastronomie locale en version mini ! On mange du poulpe, des txipirones, du poisson, de la viande, des verduras, des champignons grillés et des tortillas à tomber par terre. La ville est aussi celle qui compte le plus d’étoiles en Espagne. 16 restos ont une étoile ! Avec les fabuleux 3 étoiles Arzak, Akelarre et Berasategui. SAN SEBASTIAN EST LA CAPITALE DE LA GASTRONOMIE ! Et j’habite à 20 km, alors inutile de dire que pour moi la journaliste gastronomique, c’est du pain béni !

Alors je place une autre intention dans cette fin d’article : celle d’animer une chronique du Pays Basque ici sur le blog. A travers mes découvertes, mes expériences, mes coups de coeur… Et mon petit doigt me dit que c’est de la pure magie qui m’attend. Rien n’est plus beau qu’une terre qui ne s’est pas oubliée au fil des siècles, et qui reste fière. Honorée par ceux qui l’habitent. Je suis honorée d’avoir cette chance de vivre ici, au Pays Basque. Alors à bientôt pour cette chronique du Pays Basque.

En attendant, vous pouvez me suivre sur Instagram en cliquant ici.

AGUR

( au revoir en basque)

  

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires

  1. Geraldine (gedesidees sur Instagram) Geraldine (gedesidees sur Instagram)

    Incroyable cette impression de me lire. J’ai l’Auvergne ancrée dans le sang mais le Pays Basque l’est dans mon cœur depuis des années. Le bonheur de le faire découvrir à l’amoureux, que mes enfants y trouvent aussi des racines indescriptibles… et le seul autre endroit où ils ressentent ça est la Corse. Cette puissance que tu décris si bien… et puis ce patrimoine culinaire unique…
    Profite de cette nouvelle vie, le Pays Basque gagne une bien belle personne je crois !

    • Vraiment, un grand merci pour ton commentaire qui fait chaud au coeur ! Alors nous avons un paquet de points communs apparemment 🙂

      • Geraldine Geraldine

        Il semblerait

Un petit mot ? C'est par ici !